Publié le

Petite histoire

Les panneaux de signalisation au Québec

C’est J.-Omer Martineau, un assistant ingénieur en chef du ministère de la Voirie du Québec qui, en 1923, a le premier l’idée d’utiliser au Canada des symboles en remplacement de textes sur les panneaux de signalisation routière. En effet, à l’époque, les conducteurs ne savaient pas tous lire. La même année, la Canadian Good Roads Condition Association adopte certains de ses éléments pictographiques pour le réseau routier canadien.

Les panneaux de circulation aux États-Unis ont été standardisés avec le Manual on Uniform Traffic Devices (MUTCD).

Les panneaux de signalisation normalisés au Québec se retrouvent dans le document Tome V – Signalisation routière. Ces panneaux relèvent de la compétence du ministère des Transports du Québec.

Les panneaux de signalisation en général

Les panneaux de signalisation routière sont des éléments de la signalisation routière. Ils désignent à la fois le dispositif sur lequel est implanté un signal routier et le signal proprement dit.

Placés sur le côté des routes, ils ont pour fonction

  • de rendre plus sûre la circulation routière en informant les usagers d’éventuels dangers qu’ils peuvent rencontrer ;
  • de faciliter cette circulation, en indiquant par exemple les directions à suivre ;
  • d’indiquer ou de rappeler diverses prescriptions particulières de police ;
  • de donner des informations relatives à l’usage de la route.